La nuit

Transgressive, animale
Rêveuse, sentimentale
Lunaire, transcendantale
Ténébreuse, irritable
Instant où se fixe la mémoire
Des hommes et des serveurs
Moment où se réveillent d’autres
Quand tout s’endort
Elle est atrocement là
Sur les terres polaires
Six mois sans pique-nique las
Sans lueurs solaires
Parenthèse érotique
Représentation du Cid
Rappel du chaos extatique
Du néant, du silence, du vide

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s